ArticlesHorizonJournal BBM TV

Moa Bennani, peintre et sculpteur de renommée mondiale tire sa révérence

Artiste peintre et sculpteur de renommée mondiale, Moa Bennani, décédé mercredi 29 mars 2023 à l’âge de 78 ans, a été inhumé, jeudi 30 mars, au cimetière Sidi Boukhari de Kénitra, sa ville d’adoption. Considéré comme l’une des figures emblématiques de l’art pictural national, le défunt artiste jouissait d’une aura et d’une grande estime auprès de celles et ceux qui l’ont connus ou côtoyés.

Hassan Ammari, passionné d’art et l’un de ses amis proches porte, à cet égard, un témoignage émouvant sur son talent artistique et ses qualités morales, unanimement salués.

Déclaration de Hassan Ammari, Président-fondateur de la Galerie Les Beaux Arts au quartier les Oudayas à Rabat
« J’ai perdu un grand ami et le Maroc a perdu l’une des plus grandes figures de l’art contemporain. Moa – Mohamed Bennani était un grand artiste et un homme accessible et généreux. Un grand artiste parce que durant toute sa vie il a réalisé des merveilles et a exploré les multiples facettes de l’art en faisant usage de toutes les matières qui pouvaient enrichir son travail créatif. A titre indicatif, il a eu recours au bois , au sable , aux os , au khôl , à la poudre au marbre, au métal … Perfectionniste, il a voyagé en dehors de son pays et s’est installé ou visité plusieurs grandes villes à travers le monde, en quête d’autres expériences et pour la découverte d’autres cultures, d’autres écoles , d’autres courants intellectuels, ainsi que pour vivre d’autres émotions. Moa Bennani était, à cet égard, à l’écoute de toutes les idées originales ou novatrices, ce qui lui a permis de s’inspirer des différentes écoles artistiques, du figuratif à l’abstrait, bouclant ainsi son parcours créatif. Un grand homme, parce qu’il était humble et toujours à l’écoute et au service des autres. Il était ainsi d’une grande sensibilité humaniste et d’une grande simplicité. A cet effet, il a toujours cherché et réussi à être maître de son propre destin et donner un sens à sa vie.
La ville de Kénitra constituait pour lui une sorte de havre de paix où il a passé aux côtés de sa famille et de ses amis plusieurs années d’échange et de partage. Son corps nous a certes quitté, mais son œuvre et sa personnalité resteront à jamais gravées dans nos mémoires. Adieu cher ami et exceptionnel artiste »

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page